O.V.N.I

O.V.N.I RECHERCHE DE LA VERITE SUR LES E.B.Es
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Changements Climatiques

Aller en bas 
AuteurMessage
caméleon
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 54

MessageSujet: Changements Climatiques   Jeu 14 Aoû - 20:15

Maintenant ,il faut pas venir pleurer, de notre future ,
nous sommes qd meme responsable de tout ce qui ce passe actuellement,et cela ne fait que commencer .
Regardez , nous n avons plus de saison
nous subissons des intenperies,sans reellement savoir le temps qu il fera demain, meme la meteo, deraille,
elle vous annonce de la pluie pour la semaine
et en fait vous avez du beau temps, ou inversement,
tempetes, cyclones,ouragan, inondations, pluies diluviennes, et vous ne voyez rien arrivee a l avance,
meme la meteo est pris de cours
nous subissons les effets devastateur
de part ; les usines Chimiques, Nucleaires, Petroles, Gaz, et tout autres composites que l on nous cache encore.
Toutes ces cheminees degageant des vapeurs et sans parler des climatiseurs voitures et maisons , font fuir la couche d Ozone,
tout sa, font que notre avenir est entres nos mains, à chacun d entres nous , de choisirs, si nous voulons que nos enfants vive longtemps ou non

Je vous propose de vous procurez le film de " l ancien vice-President americain Al Gore " dont le titre est : ( Une veritee qui derange )

Il vous presente un documentaire irrefutable, a ne manquer sous aucun pretexte, destine a nous faire prendre conscience du futur de notre planete et de l avenir de l humanitee

C est un appel au reveil qui fait voler en eclat les mythes et les idees fausses, afin que nous realisions tous autant que l on ait, a quel point le rechauffement de la planete est un danger present et bien reel
Vous voulez sauver notre Terre, agissez maintenant, avant qu il soit vraiment trop tard, et cessez toutes ses guerres , qui ne font qu agraver aussi le rechauffement de notre planete.
Il ait clair que le rechauffement a commencer et que nous subissons deja, et subiront des changements climatiques.
Mais si nous faisions tous un efforts dans tout les pays du monde, les degats seront moindres
A vous de choisir , notre avenir et ceux de nos enfants, depend de nous tous.

cameleon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis.forums-actifs.com
caméleon
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 13/05/2008
Age : 54

MessageSujet: Re: Changements Climatiques   Sam 18 Fév - 5:32

Une poche d'eau douce dans l'océan arctique menace le climat de l'Europe


06 mai 2011, 17 h 03.

En se déversant en mer, l'eau douce des rivières se mélange aux eaux salées, dont elles compensent la perte par évaporation... En théorie du moins. Mais les observations menées au cours des douze dernières années tendent à montrer qu'une bonne partie de l'apport d'eau douce en provenance des rivières et de la fonte des icebergs s'est en fait accumulée dans une vaste zone de l'Océan arctique avec un faible taux de dilution dans l'eau de mer.

Un phénomène inhabituel et persistant de vents tournant dans le sens des aiguilles d'une montre a isolé quelque 7 500 kilomètres cubes d'eau douce dans le Gyre océanique de Beaufort au large des côtes septentrionales du Canada, selon les observations de Laura de Steur, spécialiste en océanographie physique de l'institut Royal Néerlandais pour la recherche maritime à Texel. Ce réservoir est deux fois plus gros que l'une des plus grandes réserves d'eau douce au monde, le Lac Victoria en Afrique.

Laura de Steur note qu'il n'est pas inhabituel que de l'eau douce s'accumule temporairement dans les océans sous l'effet des vents, qui peuvent encore aussi fortement brasser les eaux, mais le phénomène en général disparaît au bout de cinq à huit ans.

Elle et son équipe ont constaté que cette masse d'eau douce est une sorte de réservoir dont la profondeur maximum atteint 27 mètres. Elle est en suspension sur l'eau de mer salée avec laquelle elle se mélange à des degrés variables selon l'endroit, de telle sorte "que vous la trouveriez salée si vous en buviez" reconnaît Laura de Steur.

La persistance et l'ampleur croissante de cette réserve d'eau faiblement salée pose problème à différents titres, note Carlo Heip, qui dirige l'institut de Texel et coordonne le Projet CLAMER (abréviation de Climate Change and European Marine Ecosystem Research). Le 5 avril dernier, le CLAMER, qui fédère 19 instituts de recherche de 11 pays européens, a publié les données relatives à la désalinisation relative de la zone du Gyre de Beaufort.
Projet CLAMER : http://www.clamer.eu/




"L'eau douce n'est guère tolérée par les organismes marins," souligne M. Heip. Le plancton (la base de la chaîne alimentaire marine) qui viendrait à dériver dans ce réservoir d'eau douce "serait largement détruit," explique ce biologiste de la vie marine.



"Rien de tel n'a encore été observé," ajoute-t-il, mais, "nous n'avons pas non plus centré nos recherches sur cet aspect. Ce qui nous inquiète le plus", ajoute M. Heip, "ce sont les effets probables de la dispersion inévitable de cette masse d'eau douce dans l'Atlantique Nord. En effet, elle pourrait altérer la circulation thermohaline ou 'la courroie de transmission' de l'Atlantique Nord - un système de courants marins qui détermine tous les flux océaniques". M. Heip fait état des simulations informatiques montrant que cette courroie de transmission pourrait être freinée si trop d'eau douce se déversait brutalement dans l'Atlantique Nord. Or, le ralentissement de ces courants pourrait s'accompagner d'un changement de trajectoire, explique-t-il, voire d'un refroidissement hivernal en certains points de l'hémisphère Nord.

Les données collectées par le CLAMER sur la désalinisation relative de l'Arctique ont été publiées. Benjamin Rabe de l'institut Alfred Wegener de Bremerhaven (Allemagne) sur la recherche polaire et marine, n'est pas surpris par ces données. Dans l'édition de février de Deep Sea Research I, (résultat de la recherche internationale en haute mer) l'équipe qu'il dirige signalait une désalinisation du Gyre de Beaufort.

Ce groupe de chercheurs estime que le réservoir d'eau douce ainsi isolé représente quelque 8400 kilomètres cubes soit un apport supplémentaire de 20 % d'eau douce par rapport à la réserve normalement présente dans les eaux et les glaces arctiques. "Cela signifie que le réservoir est substantiel," ajoute-t-il. Le volume estimé par M. Rabe correspond en outre à la quantité d'eau douce que l'Arctique déverse chaque année dans l'Atlantique Nord.

La rupture de cette réserve d'eau douce supplémentaire dans l'Arctique et son déversement soudain dans l'Atlantique aurait des conséquences imprévisibles sur la courroie de transmission thermique, commente encore M. Rabe. Mais, pour le spécialiste en océanie physique, de nombreuses recherches "indiquent qu'un tel événement aurait un impact considérable". "D'où la nécessité d'étudier le phénomène de près."

Nous savons parfaitement qu'un déversement d'eau douce à très grande échelle dans l'Atlantique Nord "altérerait substantiellement les températures et le climat," indique James C. McWilliams de l'université d'UCLA. Et d'ajouter, "mais pas à l'échelle de la masse d'eau qui s'est constituée à ce jour dans l'Arctique. Tant que le réservoir ne gonfle pas considérablement sans crever, je ne suis pas très inquiet," poursuit-il, au moins pour ce qui est du risque climatique.


SOURCE : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2800_eau_douce_climat_Europe.php





http://www.imdb.com/title/tt0319262/
















_________________
Qui sème le vent récolte la tempête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis.forums-actifs.com
 
Changements Climatiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changements Hattrick
» CPC XXXII : Les changements à venir
» Listes des changements Nécrons V6/V7
» Règles de base pour les changements de place....
» WARHAMMER V8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
O.V.N.I :: Astronomie :: 2012 FIN DU MONDE , realitee ou fiction??-
Sauter vers: